Otto Journal
Chronique Zoologique
Livre d'or
Write / Escribir / Escrieben Ecrire

Mammifère

Babouin
Baribal
Baleine à bosses
Baleine bleue
Bison
Bubale
Buffle du Cap
Capybara
Castor
Cerf de Virginie
Chacal
Chameau
Cerf axis
Chèvre
Coati
Cobe
Daman
Dauphin souffleur
Dauphin commun
Dik-dik
Duiker
Entelle
Eléphant d'Afrique
Eléphant d'Asie
Girafe
Gnou
Grizzly
Hermine
Hippotrague
Hyène
Impala
Klipspringer
Koudou
Lama
Lion
Lion de mer
Loutre
Loutre géante
Martre
Mouflon
Nilgaut
Orignal
Oryx
Orque
Otocyon
Paresseux
Phacochère
Porc-épic
Pécari
Rhinocéros Indien
Rhinocéros noir
Rorqual
Springbok
Vigogne
Viscache
Wapiti
Yack
Zèbre

Oiseau

Ara
Albatros
Autruche
Cacatoes
Calao
Cigogne
Colibri
Condor
Faucon
Flamant
Fou à pattes bleues
Jabiru
Manchot du Cap
Nandou
Rollier
Serpentaire
Vautour

Reptile

Caméléon
Crocodile
Jacaré
Python
Tortue léopard
Tortue marine
Varan

Le condor des Andes

Condor vient du mot quechua kuntur. Ce rapace diurne est de la race des vautours. Il est charognard. Il peut peser plus de 11 kilos. Son envergure est de 3 mètres ce qui en fait le plus gros oiseau volant du monde. Son plumage est brun-noir avec du blanc sur les ailes. Sa vue est perçante, ses serres sont peu crochues et mal adaptées à la saisie des proies. La tête et le haut du cou sont dénudés et de couleur rouge. Il porte une collerette du duvet blanc à la base du cou. Comme les vautours américains, il possède des narines sur le bec. Il possède un sorte de crête sur la tête. On le trouve en effectifs réduits dans toutes les Andes. Il se reproduit lentement avec un petit tous les deux ans. parents.

Le coin du pisteur :
Pour avoir la chance d’apercevoir l’oiseau sacré des Andes il faut monter au moins à 4000 mètres d’altitude. En vol on observe des plumes bien démarquées comme des doigts au bout des ailes.

Tapir | Big five | Bestiaire